Sachets recyclables : ce que vous devez savoir avant de devenir écolo

Si vous lisez ce blog, vous représentez sans doute une marque de produits de consommation courante qui souhaite ajouter un sachet ou une bobine de film imprimé recyclable à sa gamme de produits. La popularité croissante des produits respectueux de l’environnement et l’inquiétude des consommateurs concernant les déchets d’emballage ont amené de nombreuses marques, comme la vôtre, à s’engager dans une démarche plus durable.

Mais nous avons une bonne nouvelle ! Si vous utilisez actuellement des emballages souples pour votre marque ou si vous êtes un fabricant qui utilise des bobines de film imprimé, vous travaillez déjà avec des emballages respectueux de l’environnement. En réalité, le processus de production des emballages souples est l’un des plus « écologiques » qu’il y ait. 

Selon l’ Association des emballages souples, les emballages souples requièrent moins de ressources naturelles et moins d’énergie pour être fabriqués et transportés que les autres types d’emballages. Ils émettent également moins de CO2.  Les emballages souples réduisent aussi le gaspillage alimentaire en permettant une meilleure conservation du produit. 

Par ailleurs, les emballages souples imprimés numériquement offrent encore plus d’avantages en matière de durabilité, tels que la réduction des matériaux utilisés, puisqu’ils ne nécessitent pas de plaques d’impression. L’impression numérique produit moins d’émissions et consomme moins d’énergie que l’impression traditionnelle. De plus, vous pouvez commander à la demande, ce qui permet aux entreprises de transporter moins de stock et de minimiser l’obsolescence.

Si les sachets imprimés numériquement sont une option durable, les sachets recyclables imprimés numériquement représentent une étape encore plus importante vers le respect de l’environnement. Voyons cela.  

Pourquoi les sachets recyclables représentent-ils l’avenir ?

Aujourd’hui, les films et les sachets recyclables sont de plus en plus courants. Des contraintes nationales et internationales ainsi qu’une demande des consommateurs pour des produits plus respectueux de l’environnement poussent les pays à s’intéresser au problème des déchets et du recyclage et à trouver des solutions viables.

Les entreprises de biens de consommation courante suivent également cette tendance. Unilever, Nestlé, Mars, PesiCo., et d’autres se sont engagées à ce que 100 % de leurs emballages soient recyclables, réutilisables ou compostables d’ici 2025. Coca-Cola soutient même des programmes et des infrastructures de recyclage aux États-Unis, et investit dans l’éducation des consommateurs tout comme dans la mise en place de poubelles de recyclage. 

Selon Mintel,52 % des consommateurs américains préfèrent acheter leur nourriture sans ou avec un minimum d’emballage pour réduire les déchets. Et selon une enquête générale menée par Nielsen, les consommateurs sont prêts à payer plus pour acheter des produits durables. 38 % sont prêts à payer plus pour des produits faits avec des matériaux durables et 30 % sont prêts à mettre le prix pour des produits qui répondent aux exigences de responsabilité sociale.

La montée en puissance du recyclage 

Si les marques de biens de consommation courante sont engagées à utiliser plus d’emballages recyclables, elles soutiennent également des programmes pour aider les consommateurs à mieux recycler les emballages existants. Pourquoi ? Les emballages souples peuvent être difficiles à recycler en soi, d’où l’importance de développer des infrastructures et d’éduquer les consommateurs pour espérer un changement. L’un des défis majeurs est que le film plastique ne peut pas être recyclé dans les corbeilles de recyclage que les consommateurs ont chez eux. Il doit être déposé dans des points de collecte particuliers, tels que des épiceries ou des magasins, afin d’être collecté et recyclé.

Malheureusement, tous les consommateurs ne sont pas au courant et de nombreux films finissent dans les poubelles des domiciles puis dans des décharges. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un site internet qui aide entreprise et particulier a en savoir plus sur le recyclage et la recyclabilité citeo.com. Ils permettent aux internautes d’entrer leur code postal ou leur adresse et de trouver le centre de recyclage le plus proche de chez eux. Sur place, les consommateurs peuvent également se renseigner sur les différents types de plastique ainsi que sur le devenir des films et des sachets une fois qu’ils ont été recyclés.

Étiqueter les sachets recyclables

Vous pouvez également jouer un rôle important dans l’éducation des consommateurs en adaptant votre étiquetage et votre communication. Étiqueter le produit peut aider les consommateurs à se débarrasser correctement de l’emballage. 

L’application d’un logo montre clairement aux consommateurs comment recycler l’emballage. Ces logos donnent différentes indications aux consommateurs, telles que la nécessité de rincer le sachet, par exemple. Ils indiquent également quelles parties de l’emballage peuvent être recyclées ou non. Ces logos permettent aux consommateurs de recycler bien plus facilement. Des sites internet tels que Citeo.com/info-tri et easyrecycle.com expliquent la signification des logos de recyclage, facilitant ainsi la vie des consommateurs. 

Cela peut sembler évident, mais le fait d’ajouter des logos de recyclage sur vos emballages est une très bonne idée, qui permettra d’encourager les consommateurs à recycler davantage.  

Les options de matériaux recyclables pour sachets actuellement disponibles

Les emballages courants de nourriture et de boisson sont connus pour être difficiles à recycler, car la plupart des emballages souples sont faits de plusieurs couches qui sont difficiles à séparer et rendent leur recyclage compliqué. Cependant, certaines marques de biens de consommation courante ainsi que certains fournisseurs explorent la possibilité de retirer certaines couches telles que l’aluminium ou le PET (polytéréphtalate d’éthylène) de certains emballages afin d’en améliorer la recyclabilité. Et afin d’être encore plus durables, certains fournisseurs dévoilent aujourd’hui des sachets fabriqués en polyéthylène (PE) recyclable, en copolymère d’éthylène et d’alcool vinylique (EVOH), en résine recyclée post-consommation (PCR) et en films compostables.

Vous pouvez agir de nombreuses manières pour améliorer le recyclage : ajouter des matériaux recyclés, avoir recours au contrecollage sans solvant ou encore passer à des sachets entièrement recyclables. Tandis que vous explorez les différentes options pour ajouter des films recyclables à vos emballages, envisagez d’utiliser des encres écologiques, à base d’eau, qui sont couramment utilisées pour imprimer des sachets, qu’ils soient recyclables ou non. Les nouvelles générations d’encres à base d’eau conçues pour le contrecollage sans solvant sont plus respectueuses de l’environnement et elles sont aussi efficaces que les encres à base de solvant. 

Mettez-vous en relation avec une entreprise qui propose des emballages recyclables

Alors que les encres à base d’eau, compostables ou recyclables, tout comme les films et résines recyclables sont de plus en plus courantes, les sachets recyclables continueront d’être des acteurs clés dans l’amélioration du recyclage des emballages souples en plastique. Chez ePac, nous proposons des films en PE recyclable à haute barrière et des sachets recyclables qui sont approuvés par CITEO. Notre contrecollage sans solvant et nos encres recyclables à base d’eau permettent de réduire les émissions de composés organiques volatils (COV) et de diminuer considérablement les déchets. 

Souhaitez-vous aller encore plus loin pour proposer des emballages respectueux de l’environnement ?

Contactez-nous dès aujourd’hui pour un devis gratuit et constatez à quel point ajouter des sachets recyclables à votre offre pourra vous aider à atteindre vos objectifs en matière de durabilité .